Qu’est-ce que le neuromanagement en classe ?

Cet article a pour objectif de vous faire découvrir le sujet de mon dernier livre « Devenez le prof idéal grâce au neuromanagement » publié aux éditions Kawa et que vous pouvez retrouver ici.   Alors, qu’est-ce que le neuromanagement exactement ? C’est le fait de manager en prenant en compte les personnalités, les besoins, et en comprenant le fonctionnement de chaque individu composant une équipe. Pourquoi tant d’effort de management me direz vous ? Eh bien c’est simple ! Pour permettre au manager de remporter 100% d’adhésion avec une totale satisfaction de la part de ses équipes ! C’est prouvé, une personne qui se sent bien au travail a envie de donner le meilleur de lui-même, les résultats sont incroyablement bons et pérennes ! Mon idée de départ, sans pouvoir la nommer avec exactitude il y a 10 ans, était d’intégrer le management selon l’exemple de l’entreprise libérée, au sein même d’une classe. Je partais du principe que si mes élèves se sentaient bien, se sentaient valorisés et respectés, et que j’arrivais à les driver selon leurs besoins et selon ce qui les faisaient vibrer, j’arriverai à obtenir des résultats positifs, rapides et pérennes. C’est donc le travail que j’entrepris avec mes chacune de mes classes. BacPro, BTS, DUT, Titres Professionnels, j’ai construit et essayé cette méthode avec chacun d’entre eux. J’étais issue de l’entreprise à la base, je suis arrivée à l’enseignement sur le tard et j’y suis arrivée avec mes codes en tant que salariée qui a été managée ainsi que jeune cheffe d’entreprise qui commençait à manager. Je suis donc partie du principe que si j’avais été heureuse au...

Savez vous ce qu’est l’andragogie ?

Aujourd’hui un petit article estival sur un mot qui ne dit pas grand chose à la plupart des mortels … l’andragogie. Qu’est-ce que l’andragogie ? Il s’agit de la spécificité d’enseignement auprès des adultes, ce qui est donc contraire à la pédagogie qui est, elle, la spécialité d’enseignement auprès des enfants. L’andragogie est une science car il s’agit d’étudier la manière dont apprend le public adulte. En effet, si similitudes il y a, elles sont peu, il faut donc se concentrer davantage sur les particularités de l’enseignement des adultes car l’approche, la vision et les méthodes sont différentes. Le site andragogies-formations.over-blog.com explique bien les différences notables entre l’andragogie et la pédagogie, dont en voici un extrait : « Pour apprendre efficacement, l’adulte doit : * Etre motivé : Les motivations peuvent être très variées : satisfaction professionnelle, évolution professionnelle attendue, développement de ses compétences, plaisir d’échanger avec d’autres, goût pour apprendre, etc.… * Se sentir intégré dans le groupe : En effet, les échanges entre pairs sont un des leviers majeurs d’apprentissage des adultes. Ils favorisent le conflit sociocognitif. La confiance et la bienveillance sont des éléments indispensables pour un dialogue de qualité. * Comprendre : Attention aux mots compliqués, aux abréviations, aux jargons … ! Le formateur explique aussi les objectifs et les liens entre les activités qu’il propose. L’apprenant doit comprendre pourquoi on fait telle chose à tel moment. * Agir : Plus l’adulte est passif, moins il a de chance d’apprendre. On favorisera pour cela les méthodes pédagogiques actives, c’est-à-dire, celles qui s’appuient sur l’activité des stagiaires et le travail de groupe.   * Faire le lien entre la formation et sa pratique : L’adulte en...

Être un professeur qui écoute, qui accompagne, qui soigne … être Psychopédagogue

Interrogation personnelle sur mon parcours en tant qu’enseignante Depuis plusieurs semaines, je m’interroge sur mon parcours, sur ce que j’ai fait, sur la manière dont j’ai fait ou pas les choses, sur ma manière d’appréhender le métier dans sa globalité. Formation, enseignement, accompagnement, ingénierie pédagogique, prise de parole en public, empathie, transmission, compréhension, réflexion, proposition, réorientation, encadrement … . Je m’interroge car je finalise mon 7ème livre sur le sujet de l’enseignement. Un style de livre dans lequel je raconte mon parcours dans le domaine du professorat. Des anecdotes de classes, des confidences d’élèves à demi racontées, ma manière d’enseigner, mes méthodes, ce qui a fait que j’y suis arrivée et ce pour quoi j’y reste. Après toutes ces pensées réflexives, j’en arrive à me dire que je suis là pour soigner, pour aider, pour accompagner au changement, pour un mieux-être total. Etre un prof qui écoute, qui accompagne, qui aide, qui soigne … cela amène la réflexion. Cela pousse à en comprendre les raisons profondes. Pourquoi ce besoin de soigner, de panser des plaies ? Peut être car j’ai moi-même eu à me soigner suite à un parcours scolaire des plus déplaisant, compliqué, difficile. J’aime à dire, lorsque l’on me pose la question du choix de l’enseignement, que je suis devenue le professeur que j’aurai voulu avoir face à moi lorsque ça n’allait pas à l’école, lorsque je m’y sentais mal. J’aurai souhaité une écoute, un charisme professoral qui m’aurait guidé, que j’aurai pris pour exemple, qui m’aurait conseillé, avec bienveillance. J’aurai souhaité ceci, pour croire en moi et aller mieux. Pour avancer, pour prendre confiance. J’ai dû...

1er Congrès français sur l’Innovation en Éducation

Ce week end je me rends au premier congrès français sur l’innovation en éducation. Celui-ci se déroule à Montpellier et va concentrer en un seul endroit et en 48 heures, un maximum d’acteurs du monde pédagogique et éducatif. Alors, que va-t-on y trouver ? Déjà, beaucoup de conférences sur des sujets tels que l’éducation positive, les avancées majeur des neurosciences au niveau éducatif et pédagogique, la psychologie positive, l’éducation Montessori, le coaching scolaire avec le Funny Learning, le concept d’école dynamique ou encore la science du bonheur appliquée à l’école ! Un programme complet et chargé en si peu de temps, mais qui, je pense, peu apporter beaucoup à tout acteur pédagogique et éducatif qui se sent impliqué dans sa mission d’enseignement, de partage, de développement et de transmission. Qui est invité ? Tout d’abord je veux citer Eric Gaspar, professeur de mathématiques et créateur du programme Neurosup, également auteur de 2 ouvrages sur le fonctionnement du cerveau. Instigateur des neurosciences à l’école, il a commencé, depuis 10 ans à révolutionner le paysage éducatif. Egalement Ramïn Farhangi créateur du concept de l’école dynamique, Karine Bressand qui ouvre la porte vers du coaching scolaire original, Sophie Rabhi que l’on ne présente plus, ainsi que Bruno Hourst grand utilisateur des Intelligences Multiples à l’école et en entreprise. Alors, si vous aussi vous êtes animés par cette passion qu’est l’enseignement, la formation et les innovations pédagogiques et éducatives, venez faire un tour au premier congrès français de l’innovation en éducation les samedis 3 et dimanches 4 mars 2018 à Monptellier !...