La stratégie des classes flexibles

Idriss Abrekane, Docteur en neurosciences, donnait comme exemple la comparaison entre des chaussures militaires il y a 100 ans et les chaussures militaires plus récentes. L’innovation portait sur le fait que les militaires disposaient d’une chaussure gauche et d’une droite. Ce qui était une révolution ! Pourtant si cohérente à l’heure où j’écris ces lignes ! Puis il a montré 2 photos. La première, représentant une classe du début du siècle, la seconde, représentant … une classe actuelle. Le constat est sans appel : aucune différence entre les 2 photos, ayant tout de même, une centaine d’année d’écart. Voila le constat, objectif et malheureux que l’on peut encore faire trop de fois dans nos écoles actuelles. Rien n’a changé, tout est pareil. Cependant, les élèves ont changés, les enfants ont évolués, les besoins, les attentes, les troubles d’apprentissage, l’éducation… bref, TOUT à changé, sauf l’environnement scolaire qui accueille pourtant les élèves français.   Alors, qu’est-ce qu’une classe dite « flexible » ? Il s’agit d’une classe proposant différents environnements de travail. Oublié les tables alignées devant le pupitre de l’enseignant. Bonjour aux espaces dédiés aux différentes formes de travail ! Qu’il s’agisse d’un travail de réflexion, de coopération, d’observation, ou encore de recherche, il est l’heure de travailler en mode « projet » avec ses classes et d’utiliser réellement la pédagogie différenciée : s’ils ne font pas tous la même chose en même temps, eh bien, rien n’est grave, c’est normal !!! Destressez-vous et acceptez de proposer un apprentissage « vivant », dynamique, pétillant, intéressant, passionnant ! Une classe flexible est une classe où l’on peut trouver des fauteuils, canapés, poufs, pour un espace plutôt...