L’entreprise libérée pour un meilleur management pédagogique

Interlude Dans mon précédent article sur le management pédagogique, j’avançais le fait de manager sa classe et ses apprenants comme des salariés en entreprise. Mais il me faut préciser quel type de management et quel fonctionnement si particulier va vous permettre de fédérer vos élèves. Il s’agit du système de l’entreprise libérée. Ce concept est de plus en plus présent dans le schéma des organisations économiques. Etant donné que j’avais développé ce concept dans mon mémoire de Master 2, je choisi de vous présenter un extrait de mes écrits : Extrait de mémoire « Selon le webzine Harvard Business Review, les sept points qui différencient une entreprise libérée d’une entreprise classique sont les suivants : allier bien-être au travail et productivité, une vision portée par un leader charismatique exemplaire et humble, avoir des valeurs partagées, en finir avec les longues boucles de contrôle, rendre les acteurs autonomes, adopter le principe de subsidiarité, inverser la pyramide managériale. Effectivement, ce sont des principes et des valeurs que je prône au quotidien dans ma manière de voir l’entreprise et dans mes façons de penser le relationnel avec mes équipes de formateurs. Je veux faire confiance, je souhaite avant tout que mes équipes soient heureuses de travailler avec moi et pour mon entreprise. Je n’hésite pas à prendre des nouvelles de mes salariés lorsqu’ils sont malades, lorsqu’ils ont un événement marquant dans leur vie. Je pense qu’il est important d’être présent, dans la limite du possible. Nous travaillons ensemble avec une éthique commune. Il est donc important qu’ils sachent la reconnaissance que je leur porte car c’est aussi grâce à eux qu’ARH Conseil transmet une image...